dimanche 6 août 2017

• LES SÉRIES D'ENFANCE : MA MADELEINE DE PROUST. ♡




J'ai eu l'idée de cet édito, en pleine galère pour dormir, luttant contre une armée de moustiques qui m'ont confondu avec un buffet à volonté. Aujourd’hui, on va parler séries. Ce sujet qui est devenu une thématique centrale de notre société, mais un sujet qui se prend beaucoup trop au sérieux aujourd’hui. La critique de série est devenue aussi pointeuse que celle de l'art cinématographique. Mais il ne faut pas oublier une certaine époque auquel personne n'a échappé, et il faut sortir de son snobisme pour afficher ses playlists de la honte. (Pas sur Twitter, c'est dangereux de tweeter ce que l'on veut  et vous allez recevoir des beuglantes)



Il fut un temps, je portais un carré blond avec un palmier sur la tête, avec un caleçon imprimé et des kickers rouges et je chantais les Backstreet Boys. Les séries c'était un moment de partage en famille, parce que déjà la vieillesse, on avait pas de replay et on devait pas oublier le magnétoscope. Pas de streaming, chaque épisode c'était précieux. On lisait les résumés des épisodes sur le Télé Star, et j'ai vraiment appris à lire avec ce magazine.

La télévision française m'a offert pendant mon enfance, des séries de qualitay TMTC. Il y avait ces séries que l'on regardait avec attention chaque semaine, le rendez vous du samedi, avec la trilogie proposée par M6, mais aussi TF1 avec la crème de la crème des productions US.

Merci de m'avoir fait rêver et voyager dans le temps avec Code Quantum, fait penser que j'étais une guerrière avec Xénia La Guerrière, avoir fait des courses de vélo et croire que j'étais un flic dans Pacific Blue. Oui je suis un enfant de la télé et je l'assume tellement. Toi aussi, tu as connu le plaisir de l'interdit avec les Dessous de Palm Beach, ce générique bien plus chaud que la saga Cinquante Nuances. Mon premier crush a été Le Rebelle, les cheveux de Lorenzo Lamas, cette perfection Head & Shoulders sur sa moto à jouer les chasseurs de primes. Tu veux faire quoi plus tard ? Je veux être tueuse de vampires parce que le Maître est trop cool (et que la musique au Bronze était géniale). La garde robe de Fran Fine était ma première fashion inspiration et j'ai voulu un meilleur ami comme Salem Saberghem. 



Mes premiers frissons, je les dois à Chair de Poule. Vu que je suis une fausse littéraire, j'ai dévoré tous les épisodes sur ma télé. J'ai affiné mon sens de l’enquête avec Quoi de Neuf Scooby Doo bien avant de devenir une experte avec New York Unité Spéciale.

Le dimanche, ce jour sacré. Merci Walker Texas Ranger de m'avoir fait voyager au Texas, avec Terrance et Catherine. Non à cette époque, le dimanche, on ne dormait pas devant Grands Reportages ou Maison à Vendre. Urgences, cette série que j'ai jamais pu finir parce que NON, on avait droit de regarder un seul épisode. Un seul fois à regarder le docteur Benton à faire le winner dans le couloir pendant le générique. Non, l’hôpital n'était pas aussi clean que dans GA, avec beaucoup moins de drama mais on a tous joué à Docteur Maboul en disant NFS, chimie, iono, faits pas l' innocent.



Finalement, on regarde Dexter, Grey's Anatomy, Esprits Criminels mais on chantonne toujours les mêmes génériques au blind test ou à minuit sur Spotify. Oublions la street cred. Merci les années 90 et 2000 pour ces bons moments de kitsch en mangeant un rouleau de Hubba Bubba.

xoxo, Votre Petit Scarabée.

4 commentaires :

  1. Je n'en reviens pas! Il existe une autre personne sur cette planète qui regardait Pacific Blue! C'était mon rendez-vous obligatoire après l'école cette série.
    Une Nounou d'enfer, Chair de poule, Sabrina et ce fabuleux générique de Walker Texas Ranger <3 J'en ai plein d'autres qui me viennent à l'esprit mais je vais m'arrêter là, au risque de verser une petite larme ;)
    Ce bond dans le temps fait un bien fou donc MERCI!

    Et aucun rapport mais...je rêve ou tu m'as ajoutée dans ta blogroll ?! Si c'est le cas, double MERCI <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a tous les mêmes références! Merci pour ton commentaire, ça me fait tellement plaisir ton retour sur l'article! <3

      Supprimer
  2. MERCI <3 ! Merci de me faire remonter dans le temps avec ton article. Le dimanche midi devant Walker Texas Ranger, c'était la base (ensuite il y avait Monk si je me souviens bien).
    J'aime beaucoup Code Quantum mais j'ai découvert la série assez tardivement, je devais être au collège ou au lycée et SyFy repassait la série le matin.
    Xena la Guerrière, c'était mon rdv du samedi après-midi avec ma soeur haha, j’aimerais trop la re-regarder !
    Encore merci pour cet article rempli de nostalgie et qui m'a fait sourir ;)

    Bises ma belle <3

    RépondreSupprimer