lundi 16 juillet 2018

● ON SORT LA WISHLIST POP CULTURE ♥



Il fait beau, il fait chaud, la France est championne du monde, cette semaine commence très très bien. Et encore mieux, le Petit Scarabée a fait un tour sur le royaume des sites web pour te concocter une wishlist aux petits oignons.



Gros coup de cœur pour un site espagnol, pays des tapas, de Un Dos Très et Zara. Vous allez adorer le site Tantanfan. Il a été difficile de vous faire une sélection de quelques produits, tellement c'est canon. Tout d'abord, une fan du cinéma de genre se doit d'avoir un tee shirt Vampires. De plus, mon côté cinéphile n'a pas pu résister à l'appel de E.T, qui a bercé nos premiers instants de cinéphilie. Pour satisfaire, les plus girly d'entre vous, ce joli tee shirt façon université américaine, avec une jolie lettre.



En ce moment, je m’intéresse beaucoup à la beauté coréenne. Les avis sur YouTube et leurs packagings mignons va me faire basculer du côté obscur de la force, comme cette crème Secret Key pour un teint parfait et une poudre matifiante de chez Etude House. Après une vidéo de Natacha Birds, j'ai mis direct ce masque repigmentant dans ma wishlist car étant une fausse rousse, c'est une galère à entretenir, mais j'ai bon espoir en la marque Maria Mila.


Pas de wishlist de ce nom sans figurine POP! Ceux qui me suivent sur Twitter, connaissent ma récente addiction à Riverdale, c'est donc naturel de voir Archie et Veronica par ici. Un de mes personnages préférées est enfin sorti en POP : Blair Waldorf, la seule et l'unique. Pour les plus 90's d'entre vous, retour aux incontournables avec Giles de Buffy contre Les Vampires.



On continue dans la catégorie random, je conclus donc avec Etsy, grande caverne d'Ali Baba pour les fans de pop culture. Je bave donc sur un tee shirt des Southside Serpents pour aller boire des milkshakes chez Pop's. Pour habiller mon futur chez moi, des posters de films cultes, on retrouve un extraterrestre qui veut trop jouer avec le téléphone pour retrouver sa maison, et un univers proposé par Wes Anderson, un des meilleurs réalisateurs avec The Grand Budapest Hotel.



& toi, il y a quoi dans ta wishlist?
xoxo, Votre fidèle petit scarabée.




lundi 9 juillet 2018

LES DERNIÈRES DÉCOUVERTES CINÉMA DU PETIT SCARABÉE.





C'était l'objet de mon dernier article, j'ai commencé mes vacances d'été avec la fête du cinéma, pour oublier l'attente des résultats de concours. Profitant de la climatisation des salles obscures, et du modeste tarif du 4€, le Petit Scarabée a fait péter le score du nombre de séances de cinéma en quelques jours. 

Des déceptions, des jolies surprises mais aussi quelques larmes, voici l'avis du Petit Scarabée.


 Jurassic World : Fallen Kingdom de
Juan Antonio Bayona




Synopsis: Cela fait maintenant trois ans que les dinosaures se sont échappés de leurs enclos et ont détruit le parc à thème et complexe de luxe Jurassic World. Isla Nublar a été abandonnée par les humains alors que les dinosaures survivants sont livrés à eux-mêmes dans la jungle. Lorsque le volcan inactif de l'île commence à rugir, Owen et Claire s’organisent pour sauver les dinosaures restants de l’extinction. 



Grosse attente de 2018. Face aux critiques de mes confères blogueurs et critiques, j'y suis allée avec beaucoup d'appréhension. Alors, oui c'est pas une énorme réussite mais un très bon divertissement, je dois l'avouer. Oui, c'est cool de courir avec un raptor dans un manoir, mais on aurait pu faire quelques efforts niveau scénario, et la longueur de certaines scènes, peinent à nous captiver, surtout en début d'après midi. Toutefois, j'ai apprécié, le coup de jeune donné à la saga, en plantant son décor dans une maison qui fait plus flipper que Phantom Manor dans Disneyland.

La beauté du décor, et les retrouvailles avec Blue, ont fait fondre mon petit cœur, bon Chris Pratt aussi mais j'en parlerai moins. Le duo fonctionne aussi bien, dommage qu'on l'on n'accorde pas autant d'importance aux deux nouveaux personnages, tous aussi attachants.


3/5

 
Un Couteau dans le Cœur de Yann Gonzalez





Synopsis :  Paris, été 1979. Anne est productrice de pornos gays au rabais. Lorsque Loïs, sa monteuse et compagne, la quitte, elle tente de la reconquérir en tournant un film plus ambitieux avec son complice de toujours, le flamboyant Archibald. Mais un de leurs acteurs est retrouvé sauvagement assassiné et Anne est entraînée dans une enquête étrange qui va bouleverser sa vie.


J'y suis allée quand j'ai vu toutes les bons retours sur Twitter. Je n'ai pas été déçue. C'était très étrange, je ne vous le cache pas, c'est le genre de séance cinéma que l'on a besoin de digérer pour se faire un avis. Une mélange des genres, un thriller érotique, ce qui m'a valu une séance très étrange avec essentiellement des personnes d'un certain âge.

Une claque esthétique, qui te fait voyager dans le temps aussi bien musicalement que vestimentairement, rien que pour ça, cher cinéphile, tu dois franchir le pas de ta salle de cinéma. Vanessa Paradis, que l'on découvre dans un autre genre, mais la vraie révélation à mes yeux, c'est Nicolas Maury, qui signe ici le meilleur rôle de sa carrière en réalisateur porno, aux meilleures punchlines.

4/5


How To Talk To Girls At Parties de
John Cameron Mitchell.



Synopsis : 1977 : trois jeunes anglais croisent dans une soirée des créatures aussi sublimes qu’étranges. En pleine émergence punk, ils découvriront l’amour, cette planète inconnue et tenteront de résoudre ce mystère : comment parler aux filles en soirée…


Véritable conte punk, entre histoire d'amour et secte apocalyptique, c'est un véritable ovni cinématographique qui a le charme des œuvres qui nous viennent d'Outre Manche. Une BO qui tourne aujourd’hui sur mon Spotify, te donne envie de prendre un aller en Eurostar. C'est l'occasion de retrouver Nicole Kidman, comme on ne l'a jamais vu, en reine du punk londonien.

Si des séquences, vont propulser ce film au rang de film culte, l'ennui a frappé mon siège pendant la dernière partie. Si vous aimez les films de science fiction avec une touche de romance, foncez mais en VOST, s'il vous plaît.



3/5




Et toi, qu'est que tu es allé voir au cinéma dernièrement?
xoxo, Votre Petit Scarabée.


mercredi 4 juillet 2018

LE PETIT SCARABÉE FÊTE SON CINÉMA.


Fin de la vie étudiante, préparation de concours, cela donne une restriction budgétaire qui me fait encore plus profiter de ce genre d’événements, et aussi de la clim du cinéma. J'ai donc fait comme une bonne élève, une liste des films que je me devais de voir, mais surtout de rattraper ceux que j'avais manqué. Vous aurez droit à un article récapitulatif de mes avis sur ce que j'ai vu en ce début d'été en début de semaine prochaine.

Ses quelques jours passés dans les salles obscures à moindre coût (et vos réactions sur Twitter) m'ont fait réfléchir sur une chose : pourquoi tant de regards désapprobateurs quand on vient seul.e au cinéma. Ne vous inquiétez pas, tout va bien dans ma vie. Je suis solitaire mais j'aime la compagnie des autres en dehors des salles de cinéma. Quand j'étais étudiante, j'adorais ces moments là car ça me permettait de ne pas penser aux travaux à rendre, exposés ou révisions de partiels pendant au moins 1h30, et de profiter de la playlist géniale proposée dans les salles du Majestic.

Mais laisse moi t'expliquer pourquoi je préfère aller au cinéma en solitaire. Déjà parce que tu n'as besoin d'attendre qu'une personne de ton entourage soit libre afin que tu puisses aller voir les derniers primés à Cannes, ou la dernière comédie qui se fait trasher sur Twitter. On est pas là pour discuter de Belgique-Japon alors que Chris Pratt est en train de courser un raptor dans un manoir. J'aime ses moments rien qu'à moi, où je partage la vision que me propose un.e cinéaste. On choisit bien son accompagnement gustatif de qualité, pour ma part, rien de tel que les Reese's avec un Ice Tea. L'emplacement de ton siège a son importance, si je viens seul, ce n'est pas pour me retrouver avec une bande d'ados en mal de sensations parce que la saison des Marseillais.

Ne jamais sous-estimer ce tête à tête avec l'écran géant et les sièges rouges qui sentent le Pop Corn. Tout commence avec le plaisir des bandes annonces, qui vont présager le meilleur à venir le l'après séance a également son importance, enfin après que tu te crames les yeux en te prenant le soleil en pleine gueule en ouvrant la porte de sortie. Quand on réfléchit à une séquence particulière, à cette chanson qui va te rester dans la tête toute la journée, ça, c'est la magie du cinéma (Merci How To Talk At Parties).




Sérieusement, une séance de cinéma, ça devrait être remboursé par la sécurité sociale tellement c'est bien pour le moral, comme un épisode de Top Chef avec la Guerre des Restos. Bon pas pour Alad'2 mais c'est une question de goût cinématographique. 


Bonne fin de semaine,
xoxo, Votre Petit Scarabée.

mercredi 27 juin 2018

LES FAVORIS DU PETIT SCARABÉE. #3





Bonjour royaume de l' Internet, c'est l'heure des favoris du Petit Scarabée. Enfin libérée de mes obligations, Netflix et les sites de streaming m'ont tendu les bras, vous allez donc me retrouver plus souvent par ici (ainsi que sur le CinemaClub FR). Il est donc obligatoire de vous faire un petit résumé de mes pépites de cette fin du mois de juin, pour bien commencer l'été entre deux matchs de la coupe du monde.


Love, Simon de Greg Berlanti



Synopsis : On mérite tous une première grande histoire d’amour. Pourtant pour le jeune Simon, c’est compliqué. Il a une vie normale, dans une famille qu’il adore, et est entouré d’amis extraordinaires, mais il garde pour lui un grand secret : personne ne sait qu’il est gay et il ne connaît pas l’identité de son premier coup de cœur, avec qui il communique en ligne. Alors que son secret est menacé d’être révélé, la vie de Simon bascule dans une aventure aussi drôle que bouleversante... Ses amis prendront alors une place essentielle pour l’aider à changer sa vie et découvrir le premier amour.

Un des gros coups de cœur ciné de l'année, non je n'exagère pas du tout. Foncez dans les salles, profitez de la fête du cinéma pour aller voir cette merveille. Mais de quoi ça parle Love, Simon? De l'homosexualité, du coming-out forcé sur les réseaux sociaux, des premiers émois, d'amitié, tout ça sans tomber dans les clichés habituels du teen movie beaucoup trop cheesy de l'été (Coucou Midnight Sun).

C'est aussi une occasion de souligner le casting parfait de ce film : les fans de 13 Reasons Why seront ravis de retrouver Hannah et Alex. Les anciennes générations reconnaîtront Danny de Las Vegas et Sidney Bristow de Alias. Un casting touchant et attachant qui vous fera passer un bon moment de cinéma (et vider un paquet de mouchoirs par la même occasion).


Riverdale (Saison 1 et 2)



Je me revois il y a un an " Encore une série pour ados". Les révisions pour oraux auront eu raison de moi, je me suis plongée sans aucune attente dans Riverdale. Surprise je suis devenue accro au bout de deux épisodes. Cet univers inspiré de Twin Peaks, des ados qui enquêtent sur des meurtres ou autres crimes au lieu de réviser pour leur contrôle de proba, des gangs en moto et vestes de cuir, des cheerleaders : tout est réuni pour me plaire. Point essentiel : la BO qui fait désormais partie de mes inconditionnelles playlists de Spotify.

Contrairement à beaucoup de fans, j'ai préféré la seconde saison à la première. Si on peut lui reprocher quelques longueurs et dénouements WTF, l'évolution des personnages, l'arrivée d'Hiram Lodge et l'intrigue de la cagoule noire m'ont tenu en haleine pendant 3 jours.

Je suis évidemment tombée amoureuse de Jughead et des cheveux de Cheryl Blossom. Je veux dépenser mon non salaire dans des écussons "Southside Serpents" et boire un milkshake de chez Pop's.



& vous, quels sont vos favoris du moments?
xoxo, Votre Petit Scarabée.

samedi 2 juin 2018

LES FAVORIS DU PETIT SCARABÉE. #2





Entre la préparation des mes oraux pour le concours de greffier, mes vacances dans le sud et la vie quotidienne, j'ai bien profité de ce mois de mai. Entre découvertes de séries, sorties dans les parcs d'attractions et écoute des classiques de ma playlist, je vous ai préparé un petit article favoris du moment.

1/ Disneyland Paris & Walt Disney Studios



Meilleur cadeau d'anniversaire, mon meilleur ami m'a offert ma place pour Disneyland Paris en novembre. Nous avons enfin trouvé le temps d'y aller cette semaine, et c'est toujours aussi magique et dès les premiers pas dans Main Street et ses boutiques trop mignonnes. Le temps n'a pas été de nôtre coté mais ce n'est pas un peu de pluie qui va faire peur à deux nordistes.

Au programme, la Parade avec les personnages cultes, sensations avec Hyperspace Mountain et Aerosmith Rock 'n' Roller Coaster, et grosse angoisse avec la Tour de la Terreur (plus jamais de ma vie, je monte dans ce manège) et pour terminer le spectacle nocturne Disney Illuminations. Le traditionnel It's a Small World était également de la partie. Ça faisait au moins 8 ans que je n'étais pas allée mais l'attente en valait la peine. L'univers Star Wars est ce que j'ai préféré dans le parc, j'étais hystérique dans la boutique de produits dérivés. La petite déception revient à la fermeture du manoir hanté, qui était une des mes attractions favorites, mais ce n'est qu'une excuse valable pour pouvoir revenir dans quelques mois.
 


2/ MTV Unplugged de Biffy Clyro



MTV Unplugged et mon groupe préféré : ça ne pouvait être que magique. J'ai eu la chance de voir Biffy Clyro plusieurs fois dans ma courte vie, et ça a toujours été un moment inoubliable. Le CD du live à Wembley reste un de mes disques favoris, une valeur sûre de mes playlists pour combattre la grisaille du métro lillois ou des révisions. 

Frissons garantis pour les fans devant l'intégralité du concert que vous pouvez retrouver sur YouTube.


3/ 13 Reasons Why.



Bonjour la fille qui se réveille mille ans après tout le monde. J'avais tenté de regarder il y a un an avec la sortie de la première saison mais je n'avais pas tellement accroché. Grave erreur, car je viens de terminer les 26 épisodes en moins d'une semaine et je me devais d'en parler ici (et sans spoilers, les copains). 

Si le sujet du harcèlement m'est familier, le visionnage n'a pas été facile à certains moments mais j'admire l'audace de montrer des scènes certes violentes mais qui reflète la réalité des problèmes de notre société (Culture du viol/armes à feu/violences sexuelles...). 

J'ai rarement détesté autant des personnages (coucou Bryce, Courtney, Monty et Marcus) mais leur évolution dans la seconde saison est à saluer et promet de belles pistes à explorer par la suite. J'attends avec impatience l'annonce d'une saison 3 car il reste beaucoup de choses à dire sur ce qu'il se passe à Liberty.



& vous, quels sont vos favoris du moment?
xoxo, Votre Petit Scarabée


dimanche 27 mai 2018

MES ÉPISODES PRÉFÉRÉS : BUFFY CONTRE LES VAMPIRES.




Le Petit Scarabée est de retour de vacances avec une nouvelle rubrique qui retrace ses épisodes préférés de séries. Je sais bien que le temps est plus propice aux bouées flamant rose et aux posts Instagram en lunettes de soleil et pom pom short, mais la nostalgie m'a rattrapé. J'aime animer mes soirées (nuits) d'été avec mes séries préférées. La tueuse de vampires a déjà été citée à plusieurs reprises sur mes différents blogs, mais elle mérite un article à elle toute seule. En effet, le Scooby Gang nous a offert des épisodes d’anthologie avec des thématiques actuelles, que l'on a toujours plaisir à regarder, même 20 ans plus tard....

Mets tes meilleurs fringues des années 90, ressors ta meilleure compil et rejoins ton Scooby gang pour aller au Bronze.


1/ Dévotion / Saison 2 Épisode 5



  •  Buffy et Cordelia font la connaissance de garçons de l'université et sont invitées à une fête de fraternité étudiante. Mais des étudiants comptent s'en servir de sacrifices humains pour un démon reptilien.

J'adore les films et séries sur les fraternités qu'ils soient dramatiques comme Goat ou comédie musicale façon Animal House. C'est une bonne manière de revenir sur un fait de société : le bizutage dans les associations étudiantes et les agressions dans les universités américaines.

2/ Le Démon Halloween / Saison 4 Épisode 4



  •  Le démon de la peur transforme la soirée Halloween d'une fraternité étudiante en véritable maison des horreurs.

Une fête étudiante qui tourne mal dans une maison transformée en bâtisse de l'horreur. Mention spéciale pour Anya qui remporte le prix du meilleur déguisement. Petit conseil d'ami : ne pas dessiner des insignes étranges à proximité des araignées en plastique pour décorer sa fête.

3/  Un silence de mort / Saison 4 Épisode 10



  • Les Gentlemen, des monstres de contes de fées, volent la voix de tous les habitants de Sunnydale, réduisant la ville entière au silence. 

Épisode presque entièrement muet, ce qui renforce encore plus l'angoisse du visionnage. Impossible de ne pas citer cet épisode, qui est de mes classiques pour Halloween. Attention aux âmes sensibles, les Gentlemen ont hanté mes nuits et te forcera à bien fermer la porte de ta chambre.

4/ La marionnette / Saison 1 Épisode 9 



  • Giles et le Scooby-Gang doivent enquêter sur une série de meurtres où les victimes sont trépanées, tout en assurant le spectacle du lycée. Les soupçons se portent sur le ventriloque amateur du spectacle, et sur sa marionnette.

Vous savez ma passion pour l'horrifique mais les films/séries avec les marionnettes/pantins me font totalement flipper et celle ci n'est pas en reste. Mêlant horrifique et comique avec le traditionnel spectacle de fin d'année, c'est l'occasion de découvrir les talents de chanteuse de Cordélia.
 
5/ Sortilèges / Saison 1 Épisode 3 



  • Buffy souhaite être dans l'équipe des pom-poms girls du lycée. Lors de l'audition, les mains d'une des candidates prennent feu. Cela n'empêche pas les résultats d'être affichés. Buffy se retrouve remplaçante avec Amy, tandis que Cordelia est sélectionnée. Cette dernière perd mystérieusement la vue et Buffy la remplace, avant d'être elle aussi victime d'un sortilège.

La première saison est la meilleure pour moi, avec l'univers lycée, avec tous les grands classiques : cours de sciences, pom pom girls, élèves populaires... avec un soupçon de surnaturel avec la sorcellerie.



Et toi, quels sont les épisodes préférés de la série?
xoxo, Votre Petit Scarabée.




mardi 27 février 2018

NEW YORK UNITÉ SPÉCIALE : MON RENDEZ VOUS SÉRIES HEBDOMADAIRE.

Lundi et mardi soir, mon enregistreur est programmé sur TF1 parce que je suis une vraie mamie qui apprécie certaines séries plutôt l'après midi avec mon thé et mon paquet de Chamonix. Comme vous l'aurez deviné au titre, on va parler de New York Unité Spéciale. C'est l'une des rares séries que je continue à suivre en direct des US. Plus les saisons avancent, plus je suis devenue accro à cette série.

Une série connue de tous, souvent moqué de mon entourage " Mais tu regardes ça? mais t'a 80 ans ou quoi?" Pour ne pas vous mentir, j'ai commencé à la regarder quand je vivais avec ma mamie au début de mes études. Aujourd’hui c'est devenu un rendez vous familial.

Des épisodes tirés de l'actualité.

Les inspecteurs de l'Unité Spéciale sont confrontés aux agressions sexuelles intra-familiales, aux crimes passionnels, à la traite d'êtres humains, aux violences contre les femmes par les groupes criminels, aux réseaux de pédophiles. En plus de l'aspect enquête policière, que l'on peut retrouver dans d'autres séries comme les Experts ou Esprits Criminels encore Gone, il y a l'aspect justice, la difficulté pour les victimes de témoigner, briser la loi du silence dans certains milieux comme celui du cinéma, du sport ou encore les fraternités étudiantes.


Même après 19 saisons, c'est une série qui sait se renouveler, en s'inspirant des scandales de nôtre société actuelle comme l'affaire Strauss-Kahn ou encore le PizzaGate aux Etats Unis. Selon les rumeurs, il y aurait un épisode sur l'affaire Weinstein en préparation. Comme une certaine série médicale, NY Unité Spéciale, c'est à chaque fois un season finale de folie.

Des héroïnes badass



Olivia Benson, c'est le seul personnage qui est là depuis la première saison, et c'est une vraie source d’inspiration. Aussi malchanceuse que Meredith Grey en amour ou dans son travail, elle traverse chaque épreuve mieux qu'une héroïne dans un film de super-héros. C'est aussi une femme respectée dans un milieu très masculin de la police, passant d'inspecteur à lieutenant de l'Unité Spéciale des Victimes tout en conciliant avec sa vie amoureuse et familiale.

 Une équipe attachante

La force de cette série, c'est en grande partie grâce à ces personnages. Ceux qui me suivent sur Twitter connaissent bien mon amour pour Finn Tutuola et pour Rafael Barba. Cette équipe qui doit souvent choisir entre leur devoir et leur vie personnelle lors de leurs affaires, allant parfois en dehors de limites légales dans beaucoup d'épisodes. Il y a eu des départs, des ruptures qui m'ont brisé le cœur, je ne vais pas vous spoiler ici. 



Un générique de légende.

« Dans le système judiciaire, les crimes sexuels sont considérés comme particulièrement monstrueux. À New York, les inspecteurs qui enquêtent sur ces crimes sont membres d'une unité d'élite appelée Unité spéciale pour les victimes. Voici leurs histoires »

Il fait partie des génériques auquel il est criminel de faire avance rapide. Indémodable, on le connait tous et on se surprend à le chantonner pendant les rediffusions.



J'espère que cet article séries vous a plu,
xoxo, Votre Petit Scarabée.

lundi 12 février 2018

MUSIQUE & CINÉMA : UNE GRANDE HISTOIRE D'AMOUR.


J'accorde beaucoup d'importance à la musique dans une œuvre cinématographique, c'est l'une des premières choses qui va me faire accrocher à un univers, une proposition artistique d'un réalisateur. Une scène magnifiquement accompagnée d'une mélodie, peut te marquer pendant plusieurs jours et te donner envie de danser dans le métro ou dans ta chambre tard le soir. Si je m'occupais de la supervision musicale d'un film, ça serait mes principales inspirations.

C'est pourquoi je me suis enfin décidée à faire cet article, entre groupes de rock, musiques des 80's, reine de France et métal.

• Marie Antoinette de Sofia Coppola



J'adhère complétement à la sélection musicale de Sofia Coppola mais je dois admettre que Marie Antoinette tient une place particulière d'un point de vue musical. The Cure, Bow Wow Wow & Siouxie And The Banshees et The Strokes (un de mes groupes favoris) ont fait de ce film, une BO culte dans le cœur des cinéphiles.

  • The Strokes : What Ever Happened
  • The Cure : Plainsong
  • Bow Wow Wow : Aphrodisiac
  • Siouxie And The Banshees : Hong Kong Garden


• Sing Street de John Carney


Un retour dans le Dublin des années 80, dont ton iPod ne ressort pas indemne. Entre compositions originales et tubes de l'époque avec The Cure, Duran Duran, on voyage dans le temps et dans l'espace. Si tu l'as pas encore vu, tu fonces et tu discutes pas, tu ne seras pas déçu.

  • Sing Street : Drive It Like You Stole It
  • Sing Street : The Riddle Of The Model
  • The Cure : Inbetween Days
  • Darly Hall, John Oates : Maineater
  • Duran Duran : Rio

• Rock Academy de Richard Linklater



Impossible de ne pas en parler ici, un de mes premiers éveils à la musique rock et un grand classique familial. Comment oublier les solos de Jack Black, ses conseils avisés "dire non au boss" et l'envie de suivre ses cours d'histoire du rock à la place des statistiques ou de la procédure pénale.

  • Stevie Nicks : Edge Of Seventeen
  • AC/DC : Back in Black
  • No Vacancy : Fight
  • Led Zeppelin : Immigrant Song

• La Maison aux 1000 Morts de Rob Zombie



Je ne pouvais pas faire l'impasse sur l'horrifique dans cet article. L'univers proposé par Rob Zombie est très particulier, et la musique (Lionel Richie, The Ramones & Rob Zombie lui même) est un personnage à part entière.

  •   The Ramones : Now I Wanna Sniff Gone Blue 
  •   Helen Kane : I Wanna Be Loved By You


• Une Nuit en Enfer de Robert Rodriguez



Film considéré comme nanar pour certains, culte pour d'autres, je fais définitivement partie de la seconde partie. Un film écrit par Quentin Tarantino, ne pouvait être que sublimé que par une BO de qualité.

  • The Blasters : Dark Night
  • ZZ Top : She's Killing Me
  • Tito & Tarantula : After Dark


  • Pride de Matthew Warchus


Toute personne qui a vu ce film a dansé sur Shame Shame Shame sur Spotify. Un drame social, qui a le don de nous donner le sourire à travers de scènes cultes comme la soirée dans la salle des fêtes galloises, la préparation du concert caritatif, et la scène finale. A voir et à écouter sans modération.

  • King : Love & Pride
  • Frankie Goes To Hollywood : Relax
  • Bronski Beat : Why
  • Dead Or Alive : You Spin Me Round

• 500 Jours Ensemble de Marc Webb



Ce film est un chef d’œuvre à mes yeux, mais sa BO encore plus. Je rêve aujourd’hui de faire mon entrée de mariage sur Sweet Disposition, aller au karaoké avec ses collègues.

  • Regina Spektor : Hero
  • Black Lips : Bad Kids
  • The Smiths : There a Light That Never Goes Out
  • Doves : There Goes The Fear
  • Wolfmother : Vagabond

• Good Morning England de Richard Curtis


Top 3 de mes films favoris, comment ne pas avoir envie de ne pas se marier sur Elenore, danser sur les Rolling Stones, fêter Noël sur un bateau abritant une radio pirate.

  • The Turtles : Elenore
  • The Rolling Stones : Let's Spend A Night Together
  • The Kinks : All Day And All The Night
  • The Beach Boys : Wouldn't Be Nice


& vous, quels sont les films que vous ont inspiré musicalement?
xoxo, Petit Scarabée

lundi 29 janvier 2018

• WISHLIST DE JANVIER DU PETIT SCARABÉE.


Après avoir mangé trop de chocolats, vu l'intégrale de Newport Beach en pyjama, c'est l'heure de la reprise des wishlists. C'est l'heure de sortir votre ordi et votre meilleur ami votre carte bleue. Après avoir profité des bonnes affaires pendant les soldes, on peut s'attarder sur les joies des nouvelles collections. Comme à son habitude, le Petit Scarabée te propose une wishlist mode et random pour ravir les fans de blouses romantiques, de séries et de films horrifiques.





• Pretty Wire



• Urban Outfitters





• Pull & Bear






• New Look





• Society6




J'espère que cette wishlist vous a plu,
xoxo, Votre Petit Scarabée.

jeudi 25 janvier 2018

MA TRILOGIE DU SAMEDI.


Rien qu'à ce titre racoleur, je vous vois chantonner le générique. Récemment, je lisais l'article de Pauline (d'ailleurs, je vous recommande chaudement son blog.) sur le binge-watching. De moins en moins, je suis dans cette pratique de consommation de mes séries. J'ai décidé de revenir à une autre façon de regarder des séries, en me faisant des soirées thématiques (le mardi c'est policier avec NY Unité Spéciale). Aujourd’hui, on retombe dans le horrifique avec deux classiques et une série plus teenage.


• BUFFY CONTRE LES VAMPIRES



Impossible de parler de trilogie du samedi sans choisir Buffy Contre Les Vampires. Mon héroïne préférée qui n'a pas vieilli en 20 ans, nous donne des leçons de badass (et de mode) à ces vilains monstres (Mon préféré de tous c'est le Maitre). J'ai une préférence pour les 3 premières saisons, dans le lycée de Sunnydale, avec Synder, la détestable mais pas moins attachante Cordelia, avec en fond sonore, les légendaires groupes du Bronze.

• X FILES



Comment ne pas oublier l'effroi devant l'épisode de la Meute, je vous donne rendez vous aux affaires non classés et trop mystérieuses pour Esprits Criminels ou FBI Portés Disparus. Une série, qui a brillamment réussi son retour sur nos écrans l'an dernier, qui comme Buffy, nous offre un catalogue de monstres en tout genre, qui vous fera flipper avant de monter vous coucher (et de ne pas éteindre votre veilleuse). Pour une bonne dose de nostalgie, et pour le plaisir de retrouver Mulder & Scully.

• TEEN WOLF



Moquez vous, je vous vois "C'est une série pour ados en chaleur, qui passe sur MTV" mais c'est une série de loup garou qui a gagné en qualité au fil des saisons. Destinée aux adolescents et jeunes adultes, elle tombe pourtant rarement dans le cliché, de vraies héroïnes comme Lydia et Kira et vous fera rire avec les blagues de Stiles. Une série qui a le mérite de proposer une BO de qualité, et qui trône en bonne place dans mon iPod.


& vous, vous choisirez quelles séries pour votre trilogie du samedi?
xoxo, Votre Petit Scarabée.

jeudi 18 janvier 2018

UNE SÉRIE/ UN DOCUMENTAIRE/ UNE PLAYLIST/ UNE CHAINE YOUTUBE. #1





Le Petit Scarabée vous propose une nouvelle façon de présenter les favoris du moment. Je reviens donc sur une série, une playlist, un film et une chaîne YouTube chaque mois. En janvier, j'ai voyagé dans le temps en retournant à Versailles, renouer avec mes anciens amours musicaux, me suis régalé avec les documentaires culinaires et prolonger ma culture du cinéma de genre avec YouTube.


UNE SÉRIE : VERSAILLES.



Depuis quelques mois, je profite des services de MyCanal (ce post n'est absolument pas sponsorisé par Bolloré) pour me refaire les créations originales. Gros coup de cœur pour le Roi Soleil avec Versailles, une série que j'ai dévoré en seulement quelques jours. Entre ce décor sublime, des costumes d'époque, on est plongé dans la cour de Louis XIV, avec ses manigances de meufs, ses histoires d'amour cachés et des soirées libertines au bons frais du peuple. Une belle manière d'aborder cette période de l'histoire avec fun, tout en éloignant les enfants de l'écran, et éviter le binge watching avec papy et mamie devant le poulet du dimanche car attention aux scènes NSFW.

UN DOCUMENTAIRE : LES PARIS DU GLOBE COOKER



Les food addict et adepte du voyage culinaire, je vous donne l'ordre d'aller voir la série documentaire Les Paris du Globe Cooker avec Fred Chesneau. Un voyage chez différentes communautés au sein de notre capitale : danoises, indiennes, japonaises, séfarades et ashkénazes. Un bon moyen de se régaler avec les yeux et de choper des bonnes adresses parisiennes. Pour les non abonnés à Canal+, on la retrouve gratuitement sur YouTube.

UNE PLAYLIST : ROCK PARTY



Reprends ton bracelet à damiers et à clous, ton meilleur tee shirt de groupe de ton placard pour refaire ta groupie. Je suis une grande consommatrice de Spotify, et pour faire mes fiches de révisions de Procédure Civile, j'écoute beaucoup la playlist Rock Party. Gun's N Roses, Rage Against The Machine, The Killers, Kings Of Leon, The Offspring, les plus grands classiques y sont, pour le plus grand plaisir des amateurs.


UNE CHAINE YOUTUBE : DRAWER

Fan de cinéma de genre et d'humour, foncez sur la chaîne de Drawer. Entre revues des nouveautés du genre et de grands classiques, des vidéos avec les fun facts autour de chaque film, qui vont ravir les cinéphiles qui ont marre des critiques classiques, et pour épater tes potes en soirée.





 & vous, quels sont vos favoris du moment.
xoxo, Votre Petit Scarabée.