mercredi 2 août 2017

• L'ÉDITO DU RETOUR ♡




Le Petit Scarabée a soufflé sa première bougie. En un an, beaucoup de chemin a été accompli, un nouveau blog, plus de 50 articles, des dizaines de wishlists, un édito mensuel sur un site que j'adore (Team CCFR). Merci à tous, lecteurs, collègues blogueurs pour le soutien, le partage, les petits mots adorables à chaque nouveau post.   

Je suis de retour après une pause productive, une tentative détox de blogging ratée, des vacances bien méritées et de bonnes découvertes cinématographiques. Nouveau design, nouvelle adresse, mais la formule ne change pas. Humour douteux, gifs de films d'horreur et de télé-réalité et wishlists pour te faire détester de ton banquier.

Pendant que d'autres ont posté leurs apéros, leurs corps tous bronzés sur une serviette ronde et le selfie traditionnel à la plage pour faire rager les copains, j'ai scruté avec attention l'actualité cinématographique. J'ai donc troqué mes sandales et mon bikini pour un été studieux, bien au frais avec le ventilateur au bureau à préparer la rentrée, le concours de greffier et les prochains articles. Pour les fans de séries et de films, le Comic Con de San Diego a été au centre de notre timeline sur les réseaux sociaux, renforçant mon attente sur les prochaines sorties.

Pas besoin de régime, l'actualité horrifique nous régale avec la première bande annonce du nouveau Chucky, qui risque bien de nous faire remonter nos angoisses d'enfance, et de renoncer définitivement à offrir une poupée qui parle à tes enfants. Foutant le bordel dans un asile psychiatrique, avec son humour légendaire, la poupée de légende apporte un vent de fraicheur façon Airwaves au cinéma de genre.

Dans le même style, le tueur au puzzle a choisi un bon notaire parce que l'héritage est bien là dès les premières images de Jigsaw. Masque angoissant, pièges encore plus tordus, les ingrédients gagnants sont réunis. Après un marathon sanglant de 8 opus de la saga, j'ai fait un mur à rendre jaloux les plus grands détectives, n’appelez pas la police, je ne séquestre personne chez moi. En novembre, je serais prête à détecter tel Sheldon Cooper, si il y a des incohérences.

J'ai une peur bleue des poupées en porcelaine, reste qu'un simple plan sur l'une d'elles me fout des frissons dans le dos. La première séquence dans Conjuring m'a laissé scotchée sur mon siège en PLS dans la salle de cinéma et reste l'une des séquences du cinéma horrifique qui m'a le plus marquée ces derniéres années. La création du mal avec Annabelle sort bientôt sur nos écrans. Il y a de quoi avoir peur et pas dans le bon sens du terme. J'ai beau avoir espoir au renouveau du cinéma d'horrifique après la naissance des navets depuis quelques années, mais la bande annonce me laisse présager rien de bon. Sortir le film en août, c'est mettre à l'épreuve toutes les règles de savoir vivre au cinéma. Entre deux jump-scares, des jets de pop corn sur l'écran et les commentaires douteux des ados venus en bande, un jour peut être, on aura droit plus de VOST pour le cinéma de genre.



10 commentaires :

  1. Welcome back ^^ Comme toi j'ai pas mal d'attentes pour les retours de Chucky et de Jigsaw. Par contre, je n'attends absolument rien d'Annabelle, le premier m'avait énormément déçu alors à moins de lire beaucoup d'excellentes critiques, je passerai mon chemin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même ressenti que toi pour Annabelle, je vais quand même lui donner sa chance. :)

      Supprimer
  2. Oh mais tu as tout effacé ! :O
    Bel édito de retour ! Hâte de voir ce que tu nous réserves petit insecte aux antennes agiles ;)

    RépondreSupprimer
  3. Bon retour Marie :) perso j'ai pas du tout envie de voir Annabelle 2, j'ai trouvé le premier vraiment nul ! Mais grosse attente de It en septembre pour ma part !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup de réticences pour Annabelle, je te le cache pas mais je vais faire mon devoir de blogueuse! <3

      Supprimer
  4. Welcome back <3 Je n'ai jamais vu Chucky mais je reste tout de même "traumatisée" car quand j'étais petite, sans que je sache que c'était un film, une copine avait raconté l'histoire en disant que c'était réellement arrivé haha ! La crédulité de la jeunesse...

    Bises ma belle <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah pas cool ta copine d'enfance!

      Merci ma belle! <3

      Supprimer
  5. Bon retour ! Je vais vite lire les nouveaux articles :)
    Je suis trop froussarde des films d'horreur et je déteste les poupées en porcelaine :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les poupées de porcelaine, cet objet de Satan. ♥

      Supprimer